Cette belle et longue course à été ouverte en 1898 mais dans le sens inverse depuis le sommet du Grand Paradis. Autrefois classique elle est aujourd’hui quasiment jamais fréquenté, au profit de courses moins exposées. Cependant le bivouac vaut vraiment le coup, on est loin du Massif du Mont Blanc qui ressemble bientôt plus à un grand parc d attraction en rajoutant les hélicos, avions et autres objets volants non identifiés…Sur cet itinéraire sauvage, le silence est bien présent…Votre cordée devra rester vigilante au rocher qui ne demande qu’à partir

Vue Globale

Approche

Du bivouac Sberna, reprendre pieds sur le glacier et gagner la base du couloir d’attaque, 5 min

Bivouac

Attaque

Bien repérer la veille l attaque du couloir à droite d un mur compact et s’élever au mieux dans la pente assez homogène 35 à 40 degré sur 150m. Très délicat si celui n est pas en neige, car non protégeable dans du rocher pourri..30 min

Attaque

Rejoindre par des dalles la deuxième brèche après la sortie du couloir d attaque. Gravir sur 5 m un petit mur et contourner sur 30m la première tour de la punta Budden par une cheminée à droite de la tour Punta Budden par une cheminée en III (gros blocs au milieu). Elle amène à une autre brèche. Gravir au dessus un petit mur de rocher excellent en IV, puis gagner à gauche une petite selle de l arête. Descendre sur le versant de Valsavarenche une profonde cheminée facile de 20m (III) puis suivre une vire qui conduit à la brèche précédant la pointe centrale, la plus haute (3683m). Contourner celle-ci par la gauche par une grande vire, ou l escalader par une cheminée évidente encombrée de gros blocs. On passe ensuite dans une jolie caverne et l on sort sur des vires spectaculaires au pied d un gendarme que l on escalade sur 5. Le cheminement est assez logique. En redescendre par le même itinéraire. On rencontre ensuite un gros bloc en forme de poutre et en descendant à droite par des petits ressauts et des vires en III, on arrive à la Finestra di Tasset, 3633m. On attaque ensuite l arrête Nord de la Becca di Montandayné d abord par des dalles faciles. Prendre la courte pente de neige mixte qui mène à une selle. On continue sur l arête, en contournant les gendarmes les plus difficiles sur le versant sud de Cogne. On est pendant un long moment au dessus du glacier par des vires quelques fois délicate peu protégeable. On y trouve quelques pitons. Bien se mefier du rocher qui peut paraitre bon mais de nombreux blocs sont très instables. Reprendre pied sur le fil de l arête juste avant la calotte terminale par laquelle on arrive au sommet.

1 ere partie

Suivre l arête sud ouest neigeuse sur une centaine de mètre jusqu’à une selle. En redescendant de quelques mètres on repère un rappel équipe sur pitons. Deux rappels de 20m permettent de prendre pied sur une vire mixte. On peut également faire un seul rappel de 35m et désescalader sur 3m (III), mais plus expo. De là rejoindre le col de Montandayné (3723m) par un couloir sur 50m. 2h30

IMG_0827

2 eme partie

Suivre l’arête neigeuse puis mixte jusqu’ à l antécime nord du Petit Paradis (15min). En suivant le fil de l’arête on rencontre une brèche que l on redescend versant Cogne on gravit ensuite le premier et deuxième gendarme en III puis mixte. Une vire exposé et étroite permet de contourner le sommet par la gauche. Revenir versant Valsavarenche e descendre dans une brèche étroite. Suivre l’arête en II puis III jusqu’à une tour dont on traverse horizontalement le flanc gauche par une petite vire. Celle-ci devient très étroite et expo ( IV, 1 piton au début). Elle conduite à une petite terrasse, un peu au dessus d’une brèche que l on atteint par une dalle très délicate IV. On rejoint ensuite la pointe centrale 3912m et la tour qui lui fait suite et l on prend pied sur la calotte neigeuse de la pointe sud 3923m. Le sommet s’atteint par une très belle arête de neige qui peut être très effilée 2h30

IMG_0824

3 eme partie

Continuer sur l’arête et descendre par un petit couloir sur la droite jusqu’au col du petit Paradis 3877m. Une très belle arête de neige se perd contre un gendarme que l’on escalade facilement III. On continue par des pentes mixte et raide côté Valsavarenche. Parcourir les derniers 150m sur le fil de l’arête fortement exposé et l’on arrive facilement au sommet du Grand Paradis 4061m. 2h

IMG_0828

IMG_0833

Descente : Voie normale

Cordée : D Angelloz, JF Sechet

Toutes photos ici:

http://princedelu.canalblog.com/albums/grand_paradis__herbetet_grand_paradis/index.html